L’appel à projets 2019 interne aux laboratoires de l’Institut Carnot ESP est ouvert !

L’appel à projets 2019 interne aux laboratoires de l’Institut Carnot ESP est ouvert !

L’appel à projets 2019 interne aux laboratoires de l’Institut Carnot ESP est ouvert !

 

Les appels à projets annuels de l’institut Carnot ESP montrent la capacité de l’institut à mobiliser compétences et talents.

Cette année encore, la Direction de l’institut Carnot ESP compte sur la mobilisation et l’inventivité des équipes pour proposer des projets ambitieux, fédérateurs et innovants, à fort impact socio-économique. 

 

Deux catégories de projets peuvent être soumis : 1/ les projets de recherche scientifique,    2/ les projets de recherche technologique.

Les projets proposés devront s’intégrer dans les axes stratégiques de l’institut Carnot ESP, optimisation des systèmes énergétiques et des systèmes de propulsion, et ses domaines technologiques :

 

  • Combustion et émission de GES et polluants
  • Adéquation entre combustibles alternatifs et systèmes
  • Acoustique et mécanique vibratoire
  • Matériaux liés à l’énergie
  • Systèmes électroniques embarqués

 

 

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 26 juin 2019 minuit pour la version numérique.

 

Adresse de dépôt : carnot(at)coria.fr

 

 

La version originale format papier est à transmettre par courrier ou remise en mains propres pour le 1er juillet 2019 à la Direction de l’institut :

Institut Carnot Energie et Systèmes de Propulsion

à l’attention de Nelson De Oliveira

Technopole du Madrillet, bâtiment CORIA

675, Avenue de l’Université

76800 Saint Etienne du Rouvray

 

 

TOUT DOSSIER DOIT ÊTRE VALIDE ET SIGNE PAR LE(S) DIRECTEUR(S) DE LABORATOIRE(S) CONCERNE(S)

 

 

 

VOS CONTACTS : 

 

Nelson De Oliveira : nelson.deoliveira(at)carnot-esp.fr

Référents Carnot ESP : retrouvez votre interlocuteur dédié ici

 

Carnot ESP prépare l’avenir

Carnot ESP prépare l’avenir

ESP sous le signe des énergies et de la mobilité :

  Les acteurs des filières industrielles doivent relever de nouveaux défis tant environnementaux qu’économiques. Ils doivent également s’adapter à une concurrence accrue par l’arrivée de challengers et de modèles économiques pour répondre à de nouveaux usages.

S’appuyant sur une expertise pluridisciplinaire reconnue et des moyens innovants disponibles au sein de nos plateformes technologiques en région Normandie, l’institut Carnot ESP accompagne l’évolution technologique des entreprises à toutes les étapes de leurs projets de R&I.

 Nos travaux sur l’efficacité énergétique sont un levier permettant notamment de préparer la transition vers des systèmes alternatifs et décarbonés à base de biocarburants, d’ouvrir la voie au mix énergétique pour répondre aux objectifs nationaux et européens, et aussi de réduire les coûts d’utilisation. Il s’agit par exemple d’améliorer les systèmes de production d’énergie thermique ou électrique pour leur faire gagner en efficacité et sobriété, diminuer la dépendance aux énergies fossiles, réduire l’impact des émissions polluantes (gazeuses, sonores,) ainsi que des gaz à effet de serre.

Retrouvez notre référente Catalyse & Spectrochimie, Vanessa BLASIN-AUBE – PhD, le 15 mai lors du salon FRATOMEO 2019 à la Cité de la Mer de Cherbourg-en-Cotentin pour une conférence :

” Énergies et mobilité : Carnot ESP prépare l’avenir

En savoir plus sur nos expertises ? 

N‘hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-après.

10 + 8 =

RESSOURCEMENT TECHNOLOGIQUE : l’amortissement par frottement

RESSOURCEMENT TECHNOLOGIQUE : l’amortissement par frottement

Amortissement par frottement : vers un traitement vibro-acoustique plus performant

 

L’amortissement par frottement, vous connaissez ?

 

La caractérisation des sources vibratoires est incontournable si l’on cherche à prédire et à minimiser la contribution du bruit solidien et les vibrations dans les véhicules de transport afin d’atteindre une prestation acoustique de bon niveau.

Nos équipes au CEVAA ont montré lors de précédentes études que l’habillage de structure apporte un amortissement vibratoire important. 

 

Notamment nous avons mis en évidence que certains revêtements de type mousse PU imprégnée permettent d’apporter un amortissement équivalent aux matériaux classiques bitumeux (3kg/m2) utilisés pour l’amortissement vibratoire.

 

Aujourd’hui, nos experts œuvrent à étendre la fonction des mousses d’habillage afin de mutualiser dans un seul traitement les problèmes aériens et solidiens.

 

Une thèse CIFRE est en cours avec le Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine (LAUM).

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-après.

11 + 15 =

RETOUR SUR : la Journée Scientifique de l’Institut Carnot ESP #19

RETOUR SUR : la Journée Scientifique de l’Institut Carnot ESP #19

Retour sur la JOURNÉE SCIENTIFIQUE #19 de l’Institut Carnot ESP

 

Journée riche ce mercredi 13 mars 2019.

L’occasion le matin pour nos équipes de présenter les derniers avancements scientifiques et techniques dans le cadre de 5 programmes de recherche, et d’évoquer les poursuites engagées :

– ANEOX – Analyse Numérique et Expérimentale des OXydes d’azote, (CERTAM – CORIA)

– MODJI – MODélisation des Joints de grains sous Irradiation, (GPM – Berkeley Univ. – EDF R&D)

– TERASAT – Sonde atomique tomographique assistée par impulsions THz, (GPM – CORIA)

– DECOLLE – Développement d’une plateforme d’Etude du COmportement mécanique au feu de composites thermopLastiques pour L’aéronautiquE, (GPM – CORIA)

– NZAMS CO2 – Zéolithes nanométriques : Sélectivité moléculaire adaptable pour la capture du CO2, (LCS – CRISMAT)

 

 Et l’après-midi, de réfléchir au(x) futur(s) proche(s) sur les plans techniques et sociétaux grâce à l’intervention d’experts.

 

La Journée Scientifique #19 en chiffres :

” Les membres du Comité Scientifique ont tous pu apprécier les avancements scientifiques et techniques, et l’appui du Carnot ESP a certainement participé à ces progrès, en particulier en favorisant les coopérations et en aidant ou en incitant, quand cela était possible, à trouver plus rapidement des applications pré-industrielles “

Jean DELSEY, Président du Comité Scientifique de l'Institut Carnot ESP

Journée Scientifique de l’Institut Carnot ESP #19

Journée Scientifique de l’Institut Carnot ESP #19

JOURNÉE SCIENTIFIQUE, le 13 MARS 2019 avec les équipes de l’Institut Carnot ESP.

 

   Lieu : CRISMAT/LCS – ENSICAEN salle du CNRT Matériaux, 6 Boulevard du Maréchal Juin, 14050 CAEN

 

 

==   LES INSCRIPTIONS  SONT CLOSES  ==

renseignements  : youns.ait-aouaj@carnot-esp.fr , 02 32 95 36 05 

 

 

 [PROGRAMME]

 

 

08:30 – 09:00 : Accueil – Café de bienvenue

09:00 – 09:15 : Ouverture de la journée

09:15 – 12:30 : RETOUR SUR DES PROJETS DE RECHERCHE DE L’INSTITUT CARNOT ESP                                                                             

 

– ANEOX – Analyse Numérique et Expérimentale des OXydes d’azote, Baptiste Nicolas (CERTAM) – Frédéric Grisch (CORIA)

 Les exigences des réglementations européennes (Euro 6 et Euro 7), au regard des émissions polluantes, nocives pour la santé (CO, NOx, particules, HAP), et de la consommation de carburant (émissions de gaz à effet de serre), imposent aux industriels du transport routier des défis majeurs à relever en terme de motorisation. Pour cela, les constructeurs, automobiles et poids-lourds, orientent leur développement selon deux axes principaux : la diversification des approvisionnements en énergie (dual-fuel, hybride, électricité), puis l’optimisation des performances des moteurs thermiques (downsizing, downspeeding, bio-carburant, réduction des émissions polluantes). L’objectif : apporter des éléments de réponse pertinents sur les mécanismes physiques de combustion, agissant sur la formation des oxydes d’azote dans les moteurs Diesel.

– MODJI – MODélisation des Joints de grains sous Irradiation, Helena Zapolsky (GPM) – A.G. Khachaturyan (Berkeley) & C. Domain (EDF R&D) – présentation Gilles Demange (GPM)

 Le vieillissement sous irradiation des matériaux est lié aux phénomènes nanoscopiques se produisant au sein des grains, mais aussi au niveau des joints de grains. En particulier, la ségrégation intergranulaire induite par l’irradiation peut entrainer une modification locale de la composition des joints de grains et par conséquent, une évolution parfois néfaste des propriétés macroscopiques des matériaux. Pour modéliser ces phénomènes, le GPM a développé une méthode de champ de phase cristallin (CPC) qui allie les avantages de la Dynamique moléculaire (DM) à ceux de la simulation Monte Carlo et du champ de phase.

– TERASAT – Sonde atomique tomographique assistée par impulsions THz, Angela Vella (GPM) – Ammar Hideur (CORIA)

 Le projet TeraSAT lie la recherche fondamentale au développement d’un instrument unique permettant de répondre aux besoins industriels dans le domaine du développement et de la production des matériaux nano-structurés pour l’énergie (photovoltaïque, énergie solaire, stockage d’énergie, catalyse et micro et nanoélectronique).

 

 – DECOLLE – Développement d’une plateforme d’Etude du COmportement mécanique au feu de composites thermopLastiques pour L’aéronautiquE, Benoît VIEILLE (GPM) – Alexis Coppalle (CORIA)

 Avec l’utilisation croissante des matériaux composites, notamment les thermoplastiques, dans des applications critiques (aéronautique, marine, transport d’électricité et d’hydrocarbures,…), comprendre les effets de la chaleur et du feu sur les propriétés physico-chimiques et l’intégrité structurelle des composites est primordial pour assurer la sécurité des usagers. L’application d’une sollicitation mécanique lors d’une exposition au feu correspond à la situation la plus critique d’utilisation en service, et nécessite des investigations multi-physiques et multi-échelles associant exposition au feu / sollicitation / observations microstructurales / et analyse des propriétés physico-chimiques.

 

  – NZAMS CO2 – Zéolithes nanométriques : Sélectivité moléculaire adaptable pour la capture du CO2, Svetlana Mintova (LCS) – Philippe Boullay (CRISMAT)

  Au-delà de la séparation CH4/CO2, la capture et le relargage contrôlés du CO2 issu des processus industriels représentent un intérêt écologique et économique majeur (www.chemicalvision2020.org). Le projet NZAMS-CO2 vise au développement d’une voie de synthèse de zéolithe de type RHO et CHA de taille nanométrique aux propriétés d’adsorption différentes et contrôlées pour améliorer la sélectivité envers le CO2. Plus largement, il s’agit de répondre aux attentes concernant la synthèse et la caractérisation de nouveaux matériaux permettant de stocker des gaz (N2, H2, O2 et CO2) à haute densité et de les restituer en toute sécurité. 

 

 

«  12:30 – 14:00 : Cocktail déjeunatoire  «

  14:00 – 16:00 :  CARNOT ESP, AU CŒUR DES ENJEUX DE LA TRANSITION ENERGETIQUE               

14:00 – 15:00 : KEYNOTE   –  Hans J. NUGLISCH, European Emission Regulations / Business Development and Strategy, CPT France SAS (CONTINENTAL AUTOMOTIVE FR)

 

 15:00 – 16:00 : Perspectives Carnot ESP Axes de recherche, Ressourcement scientifique, …Success stories

Échanges avec la salle.

 

16:00 – 16:15 : Clôture de la journée

 

 

==   LES INSCRIPTIONS  SONT CLOSES  ==

renseignements  : youns.ait-aouaj@carnot-esp.fr , 02 32 95 36 05 

 

POUR NOUS REJOINDRE

 

Arrivé(e) à CAEN en voiture

– Prendre le périphérique Nord, prendre la sortie N°5 “côte de Nacre, Courseulles-Douvres la délivrande CHU. Plan périphérique

Coordonnées GPS :

Latitude :N 49° 12’ 51.5838’’
Longitude : 0° 21’ 55.1586’’

 

Arrivé(e) à CAEN en train

– En bus : Lignes 7 ,10 -> Arrêt Campus 2 Centre commercial

– En bus : Ligne 14 -> Arrêt Maréchal Juin

– En Tram : ligne A -> Arrêt Caen-Campus 2

 

Twisto

 

Arrivé(e) à Caen par avion

– Prendre un taxi

– Téléphone Taxi CAEN : Abbeilles Taxi-Caen +33 (0) 2 31 52 17 89

 

 

L’énergie du futur s’invente en Normandie, avec les équipes de l’Institut Carnot ESP.

L’énergie du futur s’invente en Normandie, avec les équipes de l’Institut Carnot ESP.

L’énergie du futur s’invente en Normandie, avec les équipes de l’Institut Carnot ESP.

 

 

[CHAIRE INDUSTRIELLE]

Le vendredi 18 janvier 2019 s’est tenue l’ inauguration officielle de la Chaire Industrielle ” Nanoclean Energy : nano-catalyseurs pour une énergie plus propre “.

Nanoclean Energy est un projet de recherche partenarial porté par le groupe Total et le Laboratoire Catalyse & Spectrochimie de l’ Institut Carnot ESP, suite à un appel à projet remporté par l’ ENSICAEN. Le projet de recherche est co-financé par Total et l’ ANR (Agence nationale de la recherche).

L’objectif de cette collaboration est de développer des catalyseurs stables et performants pour convertir et purifier le gaz naturel. Au terme de 4 années de recherche, l’équipe composée de 15 personnes a pour ambition le déploiement commercial de ces nouveaux matériaux catalytiques.

 

 

[RENFORCER LA PLACE DE L’HYDROGÈNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE NORMANDE]

Par ailleurs, les laboratoires de l’institut Carnot ESP (CERTAM, CORIA, LCS), avec le LSPC, sont très engagés aux cotés de la région Normandie qui a adopté en octobre 2018 un “plan Hydrogène” pensé selon “46 actions à engager sur le territoire sous 2 et 5 ans”.

Notamment au travers du projet RIN recherche RAPHYD (Recherches pour les applications énergétiques de l’hydrogène), qui traite des différents mécanismes physico-chimiques liés à l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur d’énergie, dans la perspective du développement et du déploiement de nouvelles solutions à forte efficacité et faible impact environnemental à toutes les étapes de la filière énergie, depuis sa production jusqu’à son utilisation comme combustible. 

RAPHYD constitue une première structuration des actions de recherche menées en Normandie dans le domaine de la valorisation énergétique de l’hydrogène.

 

 

 

Lire la Dépêche AEF du 22/01/2019 par Cyril DUCHAMP

 

 rediffusion avec l’aimable autorisation du groupe de presse AEF info et de mettre le lien du site  : www.aefinfo.fr/test