Carnot ESP prépare l’avenir

Carnot ESP prépare l’avenir

ESP sous le signe des énergies et de la mobilité :

  Les acteurs des filières industrielles doivent relever de nouveaux défis tant environnementaux qu’économiques. Ils doivent également s’adapter à une concurrence accrue par l’arrivée de challengers et de modèles économiques pour répondre à de nouveaux usages.

S’appuyant sur une expertise pluridisciplinaire reconnue et des moyens innovants disponibles au sein de nos plateformes technologiques en région Normandie, l’institut Carnot ESP accompagne l’évolution technologique des entreprises à toutes les étapes de leurs projets de R&I.

 Nos travaux sur l’efficacité énergétique sont un levier permettant notamment de préparer la transition vers des systèmes alternatifs et décarbonés à base de biocarburants, d’ouvrir la voie au mix énergétique pour répondre aux objectifs nationaux et européens, et aussi de réduire les coûts d’utilisation. Il s’agit par exemple d’améliorer les systèmes de production d’énergie thermique ou électrique pour leur faire gagner en efficacité et sobriété, diminuer la dépendance aux énergies fossiles, réduire l’impact des émissions polluantes (gazeuses, sonores,) ainsi que des gaz à effet de serre.

Retrouvez notre référente Catalyse & Spectrochimie, Vanessa BLASIN-AUBE – PhD, le 15 mai lors du salon FRATOMEO 2019 à la Cité de la Mer de Cherbourg-en-Cotentin pour une conférence :

” Énergies et mobilité : Carnot ESP prépare l’avenir

En savoir plus sur nos expertises ? 

N‘hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-après.

13 + 11 =

RESSOURCEMENT TECHNOLOGIQUE : l’amortissement par frottement

RESSOURCEMENT TECHNOLOGIQUE : l’amortissement par frottement

Amortissement par frottement : vers un traitement vibro-acoustique plus performant

 

L’amortissement par frottement, vous connaissez ?

 

La caractérisation des sources vibratoires est incontournable si l’on cherche à prédire et à minimiser la contribution du bruit solidien et les vibrations dans les véhicules de transport afin d’atteindre une prestation acoustique de bon niveau.

Nos équipes au CEVAA ont montré lors de précédentes études que l’habillage de structure apporte un amortissement vibratoire important. 

 

Notamment nous avons mis en évidence que certains revêtements de type mousse PU imprégnée permettent d’apporter un amortissement équivalent aux matériaux classiques bitumeux (3kg/m2) utilisés pour l’amortissement vibratoire.

 

Aujourd’hui, nos experts œuvrent à étendre la fonction des mousses d’habillage afin de mutualiser dans un seul traitement les problèmes aériens et solidiens.

 

Une thèse CIFRE est en cours avec le Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine (LAUM).

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-après.

12 + 5 =

RETOUR SUR : la Journée Scientifique de l’Institut Carnot ESP #19

RETOUR SUR : la Journée Scientifique de l’Institut Carnot ESP #19

Retour sur la JOURNÉE SCIENTIFIQUE #19 de l’Institut Carnot ESP

 

Journée riche ce mercredi 13 mars 2019.

L’occasion le matin pour nos équipes de présenter les derniers avancements scientifiques et techniques dans le cadre de 5 programmes de recherche, et d’évoquer les poursuites engagées :

– ANEOX – Analyse Numérique et Expérimentale des OXydes d’azote, (CERTAM – CORIA)

– MODJI – MODélisation des Joints de grains sous Irradiation, (GPM – Berkeley Univ. – EDF R&D)

– TERASAT – Sonde atomique tomographique assistée par impulsions THz, (GPM – CORIA)

– DECOLLE – Développement d’une plateforme d’Etude du COmportement mécanique au feu de composites thermopLastiques pour L’aéronautiquE, (GPM – CORIA)

– NZAMS CO2 – Zéolithes nanométriques : Sélectivité moléculaire adaptable pour la capture du CO2, (LCS – CRISMAT)

 

 Et l’après-midi, de réfléchir au(x) futur(s) proche(s) sur les plans techniques et sociétaux grâce à l’intervention d’experts.

 

La Journée Scientifique #19 en chiffres :

” Les membres du Comité Scientifique ont tous pu apprécier les avancements scientifiques et techniques, et l’appui du Carnot ESP a certainement participé à ces progrès, en particulier en favorisant les coopérations et en aidant ou en incitant, quand cela était possible, à trouver plus rapidement des applications pré-industrielles “

Jean DELSEY, Président du Comité Scientifique de l'Institut Carnot ESP

L’énergie du futur s’invente en Normandie, avec les équipes de l’Institut Carnot ESP.

L’énergie du futur s’invente en Normandie, avec les équipes de l’Institut Carnot ESP.

L’énergie du futur s’invente en Normandie, avec les équipes de l’Institut Carnot ESP.

 

 

[CHAIRE INDUSTRIELLE]

Le vendredi 18 janvier 2019 s’est tenue l’ inauguration officielle de la Chaire Industrielle ” Nanoclean Energy : nano-catalyseurs pour une énergie plus propre “.

Nanoclean Energy est un projet de recherche partenarial porté par le groupe Total et le Laboratoire Catalyse & Spectrochimie de l’ Institut Carnot ESP, suite à un appel à projet remporté par l’ ENSICAEN. Le projet de recherche est co-financé par Total et l’ ANR (Agence nationale de la recherche).

L’objectif de cette collaboration est de développer des catalyseurs stables et performants pour convertir et purifier le gaz naturel. Au terme de 4 années de recherche, l’équipe composée de 15 personnes a pour ambition le déploiement commercial de ces nouveaux matériaux catalytiques.

 

 

[RENFORCER LA PLACE DE L’HYDROGÈNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE NORMANDE]

Par ailleurs, les laboratoires de l’institut Carnot ESP (CERTAM, CORIA, LCS), avec le LSPC, sont très engagés aux cotés de la région Normandie qui a adopté en octobre 2018 un “plan Hydrogène” pensé selon “46 actions à engager sur le territoire sous 2 et 5 ans”.

Notamment au travers du projet RIN recherche RAPHYD (Recherches pour les applications énergétiques de l’hydrogène), qui traite des différents mécanismes physico-chimiques liés à l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur d’énergie, dans la perspective du développement et du déploiement de nouvelles solutions à forte efficacité et faible impact environnemental à toutes les étapes de la filière énergie, depuis sa production jusqu’à son utilisation comme combustible. 

RAPHYD constitue une première structuration des actions de recherche menées en Normandie dans le domaine de la valorisation énergétique de l’hydrogène.

 

 

 

Lire la Dépêche AEF du 22/01/2019 par Cyril DUCHAMP

 

 rediffusion avec l’aimable autorisation du groupe de presse AEF info et de mettre le lien du site  : www.aefinfo.fr/test

 

L’Institut Carnot ESP en appui à la filière aéronautique normande

L’Institut Carnot ESP en appui à la filière aéronautique normande

La Normandie, un territoire qui compte dans le paysage Recherche Technologie et Innovation de l’aéronautique, spatial, défense et sécurité.

 

[…]
En février 2017, le réseau normand des acteurs du domaine aéronautique, spatial, défense et sécurité NAE signait avec l’Institut Carnot ESP [1] un partenariat pour le développement et le soutien des industriels sur le champ de la recherche, technologie et innovation pour les activités en lien avec le développement de systèmes de production et transport d’énergie et de systèmes de propulsion plus performants et respectueux de l’environnement.
En 2019, suite à cette convention, cette activité est renforcée par les projets du Carnot ESP et des deux laboratoires CORIA et GPM d’un budget de R&T de plus de 110 millions d’euros avec 22 projets supplémentaires.

 

 Au global, les projets RTI représentent un volume global de 76 projets pour plus de de 310 millions d’euros (financement mixte public/privé), répartis de la façon suivante :

 

• Allègement et performances des structures : 35 projets pour un budget de 141M€. Entre les nouveaux projets en 2018 et le renforcement par le GPM et le Carnot ESP, cela représente une évolution de plus de 3M€ ;
• Électrification et fiabilité des systèmes embarqués : 16 projets pour un budget de 29M€. Le renforcement de cet axe par les projets du Carnot ESP représente plus de 300k€ ;
• Amélioration des systèmes propulsifs : 17 projets pour un budget de 130M€. Avec les 13 nouveaux projets portés par les activités du CORIA autour des écoulements réactifs et non réactifs appliqués par exemple à la motorisation aéronautique et spatiale, cela représente un renforcement du budget RTI de près de 109M€ depuis le début de l’activité RTI de NAE. On peut noter entre autres les Pépites RTI de NAE PERCEVAL et Cristaux de Glace…;
• Développement des systèmes intelligents : 8 projets pour un budget de 9M€. 

 

   L’axe Allègement et performances des structures reste toujours le plus important mais les activités liées à l’Amélioration des systèmes propulsifs deviennent le second axe le plus fort du fait du poids important des activités du CORIA, membre de l’Institut Carnot ESP.

 

   Si la première phase de la feuille de route RTI concerne les laboratoires du Carnot ESP tels que le CORIA et le GPM, d’autres sont en cours avec comme objectif une feuille de route enrichie de l’activité forte des laboratoires normands, y compris sur le plan européen, et un affichage plus fort des expertises et compétences académiques différenciantes de notre territoire dans les secteurs d’activité de la filière.

 

   Ce travail aboutira à la sortie d’une cartographie courant 2019 sur le Réseau de recherche de NAE, plus détaillée en termes de moyens, équipements et projets que ce qui existe aujourd’hui. Elle s’appuiera entre autres sur les plateformes technologiques du Carnot ESP que l’on peut d’ores et déjà retrouver au travers de la filière AIRCAR (https://www.aircar-carnot.fr/plateformes-technologiques/).

 

 « Une grande partie de ces projets se font en lien avec le secteur industriel et sont principalement portés par les grands donneurs d’ordre. Il est nécessaire de continuer de les soutenir pour qu’ils tirent l’ensemble de la chaîne de valeur, en particulier nos PME et nos laboratoires en région », souligne Philippe Eudeline, Président de NAE.

 

 

[1] L’institut Carnot Énergie et Systèmes de Propulsion (ESP), grâce à sa connaissance et sa maîtrise de l’état de l’art scientifique et technologique et de par son appréhension des besoins de Recherche et Innovation au contact de ses entreprises partenaires, mène une politique active de ressourcement scientifique et technologique pour anticiper les besoins de demain.

 

 

 

Lire le communiqué de presse NAE 

 

Lire la Dépêche AEF du 04/02/2019 par Cyril DUCHAMP

 rediffusion avec l’aimable autorisation du groupe de presse AEF info et de mettre le lien du site  : www.aefinfo.fr/test